12 choses scientifiquement prouvées pour être heureux

Blog

Aide et conseils pour votre vie, vos relations et votre vie amoureuse quelle que soit votre sexualité, orientation sexuelle, identité de genre et signe astrologique.

Tout le monde cherche à atteindre un seul objectif dans leurs vies : Trouver le vrai bonheur!

Mais la plupart des gens ne sont tout simplement pas heureux, ils n’y parviennent tout simplement pas. Le choix que vous faites aujourd’hui aura un impact sur la façon dont vous vous sentez mentalement et physiquement: choisissez le bonheur. Êtes-vous heureux maintenant de votre vie, de votre travail et de votre relation?

Martin Seligman, le père de la psychologie positive, théorise que si 60% du bonheur est déterminé par votre génétique et votre environnement, les 40% restants dépendent de vous. Dans son Ted Talk daté de 2004, Seligman décrit trois types différents de vies heureuses: la vie agréable, dans laquelle vous remplissez votre vie d’autant de plaisirs que vous le pouvez, la vie d’engagement, où vous trouvez une vie dans votre travail, la parentalité, l’amour et les loisirs et la vie pleine de sens, qui «consiste à savoir quelles sont vos forces les plus élevées et à les utiliser pour appartenir et au service de quelque chose de plus grand que vous». Selon lui, la recherche du plaisir, recherche déterminée, n’a guère de contribution à un épanouissement durable.

“De temps en temps, il est bon de faire une pause dans notre quête du bonheur et d’être simplement heureux.” – Guillaume Apollinaire

→La joie est contagieuse.

Les chercheurs de l’étude de framingham, qui ont enquêté sur la propagation du bonheur sur 20 ans, ont découvert que ceux qui sont entourés de gens heureux «sont plus susceptibles de devenir heureux à l’avenir». C’est une raison suffisante pour vider les Debbie Downers  de votre vie et passer plus de temps avec des gens édifiants.

→Dormez plus: vous serez moins sensible aux émotions négatives

Nous savons que le sommeil aide notre corps à se remettre de la journée et à se réparer et qu’il nous aide à nous concentrer et à être plus productifs. Il s’avère que le sommeil est également important pour le bonheur.

Comment le sommeil affecte la positivité ?

Les stimuli négatifs sont traités par l’amygdale; les souvenirs positifs ou neutres sont traités par l’hippocampe. La privation de sommeil frappe l’hippocampe plus durement que l’amygdale. Résultat : les personnes privées de sommeil ne parviennent pas à se rappeler des souvenirs agréables mais se souviennent très bien de souvenirs sombres.

Dans une expérience de Walker, des étudiants privés de sommeil ont essayé de mémoriser une liste de mots. Ils pouvaient se souvenir de 81% des mots à connotation négative, comme «cancer». Mais ils ne pouvaient se souvenir que de 31% des mots à connotation positive ou neutre, comme «soleil» ou «panier».

Les études prouvent que le sommeil affecte notre sensibilité aux émotions négatives. En utilisant une tâche de reconnaissance faciale tout au long d’une journée, les chercheurs ont étudié la sensibilité des participants aux émotions positives et négatives. Ceux qui travaillaient l’après-midi sans faire de sieste devenaient plus sensibles aux émotions négatives comme la peur et la colère.

→Oubliez les petites discussions, concentrez-vous sur des conversations plus profondes

S’asseoir pour parler de ce qui vous fait vibrer est une pratique de premier ordre pour se sentir bien dans la vie. Une étude publiée dans le magazine des études cognitives et la santé mentale  Psychological Science a révélé que ceux qui prennent part à des conversations plus substantielles et à des discussions moins triviales éprouvent plus de sentiments de satisfaction.

«J’aurais aimé avoir le courage d’exprimer mes sentiments», est l’un des cinq principaux regrets des mourants – un sentiment qui laisse entendre que les gens auraient aimé passer moins de temps à parler de la météo et plus de temps à fouiller dans ce qui fait gonfler leur cœur.

→Le rire est toujours le meilleur remède

Dans le cas des Blues, cela peut contenir une certaine vérité. Un bon rire à l’ancienne libère des produits chimiques du cerveau heureux qui, en plus de fournir le bourdonnement exubérant que nous recherchons, rendent les humains mieux équipés pour tolérer à la fois la douleur et le stress.

Et vous pourrez peut-être vous en sortir en comptant une session d’échange de blagues comme un entraînement (peut-être). «La réponse du corps aux rires répétitifs est similaire à l’effet des exercices répétitifs», a expliqué le Dr Lee Berk, chercheur principal d’une étude de 2010 axée sur les effets du rire sur le corps. La même étude a révélé que certains des avantages associés à l’entraînement, comme un système immunitaire sain, un appétit contrôlé et un cholestérol amélioré, peuvent également être obtenus par le rire.

→Cultivez la gratitude

Dans son livre,la fabrique du bonheur, le psychologue de l’Université de Pennsylvanie Martin Seligman encourage les lecteurs à faire un «exercice de gratitude» quotidien. Il s’agit d’énumérer quelques éléments qui les rendent reconnaissants. Cela éloigne les gens de l’amertume et du désespoir, et favorise le bonheur.

→Souviens-toi, l’argent ne peut pas acheter le bonheur

La recherche montre qu’une fois que le revenu dépasse le seuil de pauvreté, plus d’argent apporte très peu de bonheur supplémentaire. Pourtant, «nous continuons à supposer que parce que les choses ne nous apportent pas le bonheur, ce sont les mauvaises choses, plutôt que de reconnaître que la poursuite elle-même est futile», écrit Daniel Gilbert dans son livre, Stumbling on Happiness.Indépendamment de ce que nous réalisons dans la poursuite de choses, cela n’apportera jamais un état de bonheur durable.

→Arrêtez de faire ces choses maintenant

Arrêtez le jeu du blâme: prendre ses responsabilités lorsque les choses tournent mal au lieu de blâmer les autres, c’est donner du pouvoir – parce que vous vous concentrez sur comment faire mieux ou plus intelligemment la prochaine fois. Et lorsque vous devenez meilleur ou plus intelligent, vous êtes également plus heureux.

N’essayez pas d’impressionner tout le monde: les relations authentiques vous rendent plus heureux, et vous ne formerez des relations authentiques que lorsque vous cessez d’essayer d’impressionner et commencez à essayer d’être vous-même.

Les pleurnicheries vous feront sentir plus mal: nos paroles ont du pouvoir, en particulier sur nous-même. Se plaindre des problèmes vous fera sentir pire, pas mieux. Si quelque chose ne va pas bien, ne perdez pas le temps à vous plaindre. Faites  l’effort pour améliorer la situation.

Ne laissez pas vos peurs vous bloquer: nous avons tous peur, de ce qui pourrait ou pas arriver, de ce que nous pouvons pas changer, ou de ce que nous pourrons pas faire, ou de la façon dont les autres pourraient nous percevoir. Par contre, tout ce que vous avez planifié, tout ce que vous avez imaginé, tout ce dont vous avez rêvé, commencez à le mettre en marche dès aujourd’hui. Faites quelque chose. Faites un premier pas. Sinon, aujourd’hui s’écoulera et une fois que demain arrive, aujourd’hui sera perdu à jamais.

vous avez une question?

Envoyez nous un message

Nous vous réponderons avec un grand plaisir ❤